Psychothérapie verbale

table_by_krynnie
table_by_krynnie

    Je pratique une psychothérapie éclectique et intégrative dont l'approche est centrée sur la personne. L'ACP (Approche Centrée sur la Personne) est l’œuvre de Carl Rogers (psychologue humaniste). Pour le cité "l'hypothèse de base peut-être brièvement résumée ainsi: l'individu possède en lui-même des ressources considérables pour se comprendre, se percevoir différemment, changer ses attitudes fondamentales et son comportement vis-à-vis de lui-même. Mais seul un climat bien définissable, fait d'attitudes psychologiques facilitatrice, peut lui permettre d’accéder à ses ressources". Afin d'inspirer ces "attitudes facilitatrices" je me suis nourrie des textes fondateurs des théoriciens de la psychanalyse et de la psychologie afin de m'outiller face aux différentes problématiques possibles. Cette approche diffère de la psychanalyse de par des entretiens psychologiques en face à face et n'imposant à aucun moment la position allongée.

 

   Basée sur la parole du patient, elle permet d'explorer les conflits internes grâce au secours du thérapeute qui l'amène, peu à peu à une attitude de recul vis à vis de lui-même jusqu'à ce qu'il puisse identifier sa problématique. Ce processus amène l'individu à se dégager petit à petit de celle-ci et à voir diminuer sa souffrance jusqu'à sa disparition.

 

    Le patient n'est pas abandonné au silence, ma position bienveillante a pour but de toujours vous soutenir, vous expliquer et vous éclairer sur votre mal-être afin de vous accompagner dans le processus susnommé.

 

    La psychothérapie centrée sur la personne ne vise pas un conformisme, à une norme ou un idéal; c'est justement la reconnaissance de l'individualité du sujet qui induit et participe à son mieux-être.

 

    Cette approche permet d'affronter des moments de crises, des incidents de vie, sans nécessiter autant de temps et d'investissement qu'une psychanalyse.

 

La psychothérapie touche à sa fin lorsque:

  • La souffrance cesse,
  • Retour de la pulsion de vie (plaisir à vivre, amour de soi, acceptation de soi - qualités, défauts, limites, capacités - acceptation de l'autre dans la bienveillance,...),
  • Prise de conscience du bénéfice des symptômes,
  • Décision conjointe de l'arrêt de la psychothérapie avec l'aval du thérapeute.

 

the shell
the shell

Exemples :

  • Dépression,
  • Traumatisme,
  • Accidents,
  • Maladie,
  • Anorexie-boulimie,
  • Addictions,
  • Divorce,
  • Maltraitance,
  • Crise existentielle (adolescence, parentalité, perte d'emploi...),
  • ...

 

 

glitter_stars_by_billihugs
glitter_stars_by_billihugs